Formation risque routier

Relayée par les Organismes de formation partenaires conventionnés, la formation risque routier fait partie des formations dites "risques spécifiques". Elle peut vous concerner si vous utilisez professionnellement un VUL.

Le permis de conduire autorise son porteur à conduire un VUL. L’usage qui est fait de ce type de véhicules reste intuitif, hérité sur celui que nous avons de toute automobile. Un autre point de vue consiste à considérer ce véhicule comme un outil et un poste de travail au même titre que toute machine, engin ou atelier spécifique de l’entreprise. On comprend mieux dès lors, que son achat, son équipement particulier, son entretien et son utilisation doivent obéir à des règles établies, pensées dans l’entreprise et rendant obligatoire une formation.

Publics

L’ensemble des salariés amenés à faire usage d’un VUL, ainsi que, pour partie, leur encadrement et leur direction.

Pré-requis

Concernant les conducteurs, posséder le permis de conduire B ou EB en état de validité et l’aptitude médicale à la conduite.

Objectifs

Développer les compétences des participants pour intégrer dans leur pratique professionnelle :

  •  les caractéristiques des risques routiers professionnels dans les milieux du travail ainsi que les solutions et les pratiques préventives ;
  •  les conditions d’organisation des déplacements professionnels et savoir préparer les itinéraires ;
  •  les caractéristiques techniques des VUL, leurs aménagements et leurs équipements et savoir en assurer les vérifications de sécurité ;
  •  les caractéristiques des charges véhiculées et les conditions de sécurité de leur transport ;
  •  les risques liés à la conduite et aux manœuvres.

Contenu

  •  L’établissement employeur et l’utilisateur du VUL : organisation des déplacements, gestion des communications...
  •  Le Véhicule Utilitaire Léger et son usage professionnel : le chargement des produits et matériels transportés, le transport des personnes en VUL, son entretien, le carnet de suivi...
  •  La conduite et la manœuvre du VUL.

Méthodes pédagogiques

  •  Questionnaires, exposés, apports théoriques, études de cas, démonstrations et mises en situations ;
  •  La présence lors de certaines séquences pédagogiques d'un représentant du chef d'entreprise.

Pour cette dernière raison, les stages organisés en mode intra-entreprises seront privilégiés. Des stages inter-entreprises sont toutefois envisageables pour un public de TPE-PME d'une même branche professionnelle.

Durée

2 jours, soit 14 heures.

Les aides possibles pour les entreprises de moins de 50 salariés

Découvrez ci-dessous les listes nationales et régionales des organismes délivrant la formation à l'utilisation professionnelle d'un VUL :