Exposition aux Cancérogènes Mutagènes Reprotoxiques

CMR, c'est quoi ?

Au sens de l’article R 4411-6 du code du travail, sont considérées comme agents CMR toutes substances ou toutes préparations :

Cancérogènes (C)

Substances et mélanges qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée, peuvent provoquer un cancer ou en augmenter la fréquence.

Mutagènes (M)

Substances et mélanges qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée, peuvent produire des défauts génétiques héréditaires ou en augmenter la fréquence.

Toxiques pour la reproduction (R)

Substances et mélanges qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée, peuvent produire ou augmenter la fréquence d’effets nocifs non héréditaires dans la progéniture ou porter atteinte aux fonctions ou capacités reproductives.

Malgré les différentes actions menées les années précédentes, aujourd’hui, 2,2 millions de salariés sont toujours exposés à au moins un agent cancérogène. Ce constat a amené la Caisse Nationale à harmoniser ses actions sur l’ensemble du territoire national en se concentrant sur 4 priorités d’action :

  •  Le perchloréthylène (classé cancérogène de catégorie 2, règlement européen CLP) dans les pressings.
  •  Le soudage à l’arc en chaudronnerie (les fumées de soudage sont classées cancérogènes de catégorie 2 par le centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC). Par ailleurs, certains composés contenus dans les fumées de soudage ont des classements spécifiques CMR. C'est le cas par exemple de certains oxydes de métaux.
  •  Les Emissions de Moteur Diesel (EMD) en centres de contrôle technique (les échappements de moteur diesel sont classés "cancérogènes de catégorie 1" par le CIRC).
  •  Le styrène (classé "Toxique pour la Reproduction de catégorie 2" - règlement CLP, 6.6.2014 - et répertorié "Cancérogène catégorie 2B" par le CIRC) en plasturgie et nautisme.

CMR dans les secteurs médicaux et paramédicaux

Les travaux exposant au formaldéhyde sont classés cancérogènes pour l’homme et, depuis le 6 juin 2014, le formaldéhyde est classé cancérogène de catégorie 1B et Mutagène de catégorie 2 (classement CLP).

Le secteur médical et paramédical regroupe une part significative de la population salariée exposée à ce cancérogène. Au sein de ces secteurs, les laboratoires d’anatomo-pathologie constituent le cœur de notre action. L’objectif est de faire évoluer les établissements concernés sur la mise en œuvre de mesures de prévention grâce à l’utilisation de dispositifs de ventilation adaptés à l’activité, et quand les protocoles médicaux le permettent, inciter à l’utilisation de produits de substitution.

Pour en savoir + :

CMR en Aquitaine

Les actions menées par la CARSAT Aquitaine, et qui découlent du programme national, portent sur trois de ces domaines cités ci-dessus et visent à :

  •  Aider financièrement les pressings qui s’engagent à remplacer les équipements employant du perchloréthylène par des solutions de nettoyage à l’eau (ou aquanettoyage).
  •  Engager une démarche de prévention avec les entreprises du secteur "Soudage à l’arc en Chaudronnerie" afin de les aider à réduire, voire éviter les émissions de fumées, à privilégier le captage à la source et en dernier recours mettre en place une ventilation générale associée à des équipements de protection individuelle.
  •  Engager une démarche de prévention avec les entreprises du secteur "plasturgie/nautisme" dans l’objectif de réduire significativement les expositions au styrène dans la mise en œuvre de polyester stratifié.

Pour les pressings, nous pouvons vous proposer une aide financière : découvrez Aquabonus.

En images, découvrez la vidéo "Lilly pressing et l'Aquanettoyage" de la CRAMIF. Cette vidéo décrit les raisons pour lesquelles le pressing "Lilly pressing" a fait le choix de l'Aquanettoyage.