Chutes dans le BTP

Les chutes sont l’une des premières causes d’Accidents du Travail en France. 

Elles sont à l’origine d’1 Accident du Travail sur 4 :

  • Chutes de hauteur (13 %).
  • Chutes de plain-pied (12 %).

Les chutes de hauteur représentent à elles seules 13 % des décès liés à un AT.

Ce risque intervient dans les activités de construction, soit lors des déplacements des salariés, soit lors de la réalisation d’une tâche.

Pourquoi la CARSAT est elle mobilisée sur le risque chutes dans le bâtiment ?

Les professionnels du BTP sont constamment exposés aux risques de chutes dans l’exercice de leurs activités (plancher sans protection contre les chutes, trémie non protégée, tranchée non sécurisée pour le franchissement, échafaudage sans garde-corps, etc.).

Les mesures de prévention sont pourtant connues et faciles à mettre en place : main courante, garde-corps, filet de retenue, formation du personnel, pour une utilisation du matériel en toute sécurité, etc.

La CARSAT Aquitaine poursuit, comme les autres CARST, son action de prévention vers les maîtres d’ouvrages (MOA) qui réalisent les opérations de construction et vers les entreprises présentes sur les chantiers. 

Un seul et même objectif : faire évoluer les pratiques et réduire les risques.

En quoi consiste cette démarche ?

La CARSAT, en partenariat avec l’OPPBTP, va mettre en œuvre les préconisations de prévention dans leurs projets de construction et en mesurer les effets concrets.

Les interlocuteurs sont les MOA (bailleurs sociaux, principaux promoteurs immobiliers, collectivités territoriales, etc.), les coordonnateurs de sécurité et de protection de la santé (CSPS), les maîtres d’œuvres et les entreprises du BTP.

Les mesures de prévention proposées porteront principalement sur l’organisation des projets, ce qui a un impact positif sur la prévention des risques liés aux manutentions et sur les conditions de travail des projets ciblés.

Ce programme de prévention des chutes dans la construction engagé sur 2019-2022 devrait permettre :

  • La prise en compte de la prévention collective dans leurs marchés (deux outils à l’usage des collectivités : le lot METAH, ou "Marchés Equipements de Travail en Hauteur", et le lot SCALP, pour "Sécurisation des Circulations, Accès et Livraison de Plain-pied").
  • Une information sur les bénéfices économiques et humains de prévention (économie, délai, qualité, impact sur leur environnement).
  • L’intégration du CSPS dans l’organisation des projets de construction dès la conception.
  • Des incitations financières pour aider les entreprises dans leurs projets.

Haut de page