Collaboration homme – machine: t’robot pour être vraie ?

jeudi 28 décembre 2017

Une carapace articulée qui aide un salarié à soulever un colis ou à s’asseoir sans chaise, un bras mécanisé qui porte un pneu de voiture et le positionne parfaitement pour que l’opérateur n’ait plus qu’à visser  les écrous... Les nouvelles technologies d’assistance physique (NTAP), robots collaboratifs (cobots) et exosquelettes entrent petit à petit dans les entreprises. Ce nouveau numéro de Vigie se met à l’heure de la prévention 4.0 et fait le point sur la collaboration homme-machine. A découvrir également dans ce numéro, les dernières actualités en matière de Tarification AT/MP pour les entreprises, un focus sur les broyeuses – déchiqueteuses dont l’utilisation fait l’objet d’une instruction du ministère de l’agriculture, des nouveautés documentaires et plus encore. Bonne lecture !

Au sommaire de ce numéro :

Risque : Collaboration homme – machine : t’robot pour être vraie ?

La scène est digne du dernier Blade-Runner : une carapace articulée qui aide un salarié à soulever un colis, un bras mécanisé qui porte un pneu de voiture et le positionne parfaitement pour que l’opérateur n’ait plus qu’à visser les écrous... Et pourtant… On est bel et bien entré dans l’ère du numérique et de l’industrie 4.0. En plein essor dans les entreprises, la collaboration homme-machine permet d’augmenter la productivité… Mais elle est aussi source de risques. 

« Un robot d’assistance physique ne résout pas tout » Jean-Jacques Atain-Kouadio, expert d’assistance et ergonome à l’INRS livre son témoignage et son expérience sur le sujet.

Mobilisés : « Le système de tarification AT/MP évolue, nous accompagnons les entreprises dans ces changements. »

Michel Pichard, responsable du service tarification AT/MP de la Carsat Aquitaine, présentent les grandes lignes des changements à venir pour les entreprises pendant les 4 prochaines années.

Alerte : Broyeuses-déchiqueteuses, une mise en conformité s’impose

Une série d’accidents du travail graves ou mortels a révélé ces dernières années que plusieurs modèles de broyeuses-déchiqueteuses à chargement manuel, estampillés NF EN13525, présentaient des non conformités à la réglementation applicable en matière de santé et sécurité du travail. En conséquence, les Ministères du Travail et de l’Agriculture ont émis une instruction imposant aux chefs d’entreprise utilisant ce type de machines d’en faire réaliser un examen. 

Pratique 

Encore plus EFICATT : La base de données consacrées aux expositions fortuites à un agent infectieux, destinées aux professionnels de santé fait peau neuve. Zoom sur sa nouvelle version. 

Nouveautés documentaires

L’INRS réédite son document référence en matière de signalisation en santé et sécurité en entreprise. La CNAMTS publient une nouvelle recommandation sur les bonnes pratiques de prévention à adopter lors de travaux souterrains linéaires.


Commentaires (0)